6/02/2013

Les Insoumis, Alexandra Bracken

                                                                      
Les Insoumis

Alexandra Bracken

Note : 10/10 - Coup de cœur
Éditeur : La Martinière Jeunesse
Pages : 502 
Sortie : Mars 2013

  
Depuis quelques années, l'immense majorité des adolescents a été décimée par un virus inconnu et les survivants sont dotés de pouvoirs psychiques stupéfiants. Pour s'en protéger, le gouvernement les enferme dans des camps de «réhabilitation» et les classe par couleurs selon leurs aptitudes. Ruby et quelques autres jeunes ont réussi à s'échapper...
Depuis que le virus l'a touchée, Ruby est capable de manipuler la mémoire et la volonté d'autrui. En tant que telle, elle aurait dû être éliminée par les autorités sanitaires mais grâce à son pouvoir, elle a pu se faire passer pour un cas moins dangereux.
Six ans plus tard, Ruby parvient à s'échapper et rejoint un groupe d'adolescents en cavale menés par Liam. Ensemble, ils tentent de rejoindre East River, une communauté d'adolescents où chacun est censé s'épanouir en apprenant à utiliser ses pouvoirs et dont le leader peut les aider à retrouver leurs familles...
Ruby et ses amis y seront-ils réellement en sécurité ? Qu'arrivera-t-elle à faire de son pouvoir dont elle a honte mais qui suscite la convoitise ?

Découvrez le premier tome d'une trilogie dystopique haletante, mené par une héroïne attachante, dans un univers d'une vraisemblance effrayante qui oppose à une société déshumanisée des adolescents pleins d'espoir et d'énergie.




Je ne savais pas à quoi m'attendre avec les Insoumis. J'avais très envie de le commencer et je n'ai pas été déçu. L'histoire se met en place aussitôt et nous plonge dans un monde assez effrayant qui pourrait donner une image de notre futur proche si un tel virus venait à apparaître. Lassé des dystopies, j'ai retrouvé le goût du genre avec ce roman qui offre un nouvel angle à la dystopie, un nouveau souffle. L'héroïne est dans un camp pour infectés depuis son plus jeune âge et quand elle parvient à s'échapper, sa vie entière change. Elle fuit. Elle ment. Elle affronte. J'ai adoré suivre son parcours, ses découvertes, ses peurs et ses aptitudes très intéressantes. Ruby est le type d'héroïne que j'aime dans les romans : forte et téméraire mais curieuse et qui doute de temps à autre. La psychologie des personnages est très travaillé jusqu'à ce qu'on doute d'eux parfois. 

Le monde décrit dans les Insoumis est dur et impitoyable. La mort les attend au tournent et ils doivent constamment être prudents. Traqués, tués, blessés, trahis. La tension est présente tout au long du roman et le virus est très bien travaillé, autant de par son arrivée et ses conséquences que ses origines. Ce premier tome en dit peu sur le fameux virus mais réussit à prendre un tournant décisif ; Alexandra Bracken pose les bases de l'histoire, les personnages, l'intrigue et la développe tout au long du roman. Les personnages tentent de trouver East River et on espère tout au long du roman. Le pays est ravagé par la peur et la misère, les héros sont confrontés à des sentiments destructeurs et à des personnes sans pitié. Outre l'intrigue, revenons-en aux personnages. Chubs m'a beaucoup plu ; il est renfermé et très savant et lit beaucoup et semble très froid envers Ruby mais leur relation s'adoucit peu à peu. Liam est un personnage que j'ai bien aimé ; les petites attentions et scènes avec Ruby sont très mignonnes et appréciables, on sent la romance poindre. 

Il y en a peu, dans ce premier tome. Pourtant, c'est déchirant. Poignant. J'avais envie de secouer Ruby de temps à autre parce qu'elle et Liam s'aiment mais n'arrivent pas à se trouver. Vers la fin du roman, les choses se dégradent, l'action est là et j'avais le cœur qui battait à cent à l'heure. La fin est très réussi et tourmentée, j'ai eu un nœud à la gorge. Je n'aime pas ces fins de romans ou de films (Sublimes Créatures, par exemple) où l'héros ou l'héroïne fait n'importe quoi et là, j'ai un peu mal digéré les dernières lignes. Le retournement de situation est carrément accrocheur et terrible. 

Le plus dur va être d'attendre Never Fade (Les Insoumis, tome 2) qui paraîtra le 15 octobre 2013 aux États-Unis et il y a fort à parier en mars 2014 aux éditions de la Martinière jeunesse.    

Je le lirais peut-être en VO, on verra :-) 


3 réactions:

Anonyme a dit…

Moi aussi j'adore ce livre , Vivement la suite <3

zoebkira a dit…

Ah, ce livre est tellement génial... Si je dois attendre jusqu'à mars, je vais faire une crise ! x)

Anonyme a dit…

http://booknode.com/les_insoumis,_tome_2___never_fade_0772492

Tiens, pour vous faire plaisirs tous le monde ! ;)
Vous pouvez voir quelques petits extraits et une description. Le livre étant déjà sortit en anglais, j'attend la traduction avec impatience !
J'espère avoir ainsi calmer votre faim ne serais-ce qu'un peu :)

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire, ça nous fera grandement plaisir !

Recherche