5/01/2013

Hunger Games : la trilogie, Suzanne Collins





                                                          Hunger Games, la trilogie 
                                                        Suzanne Collins
                                         Maison d'édition : Pocket Jeunesse
                                                      Genre : Dystopie  
                                                Pages : 379 / 398 / 417
                                                 Type : Roman, trilogie
                                       Prix : 17,24 / Trilogie entière : 51,72 € 
                                              Sortie : Octobre 2009 - Mai 2011

                                                                Résumé :  

 Peeta et Katniss sont tirés au sort pour participer aux Jeux de la Faim. La règle est simple : 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ? Dans chaque district de Panem une société reconstruite sur les ruines des États-Unis deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l'épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an. Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé... Alors que les candidats tombent comme des mouches, que les alliances se font et se défont, Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l antenne. La jeune fille avoue elle-aussi son amour. Calcul ? Idylle qui se conclura par la mort d'un des amants ? Un suicide ? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim... Public mixte à partir de 12 ans.

Cette trilogie fait parti des 5 livres les plus inoubliables. 

Mon avis : 

Garantie sans spoiler 


Hunger Games est une trilogie qui est une part de ma vie. Au départ, je ne connaissais que de nom et puis, intrigué, j'ai dévoré la trilogie avant sa sortie en film, le fameux Hunger Games de Gary Ross qui, pour ceux qui l'ignorent, est l'adaptation de la trilogie de Suzanne Collins. Convaincu par l'avis de Stephen King, je me suis lancé et je n'ai pas regretté. Suzanne Collins a signé un chef d'oeuvre et son succès n'est pas lancé par hasard, contrairement à d'autres romans. 

Hunger Games présente un jeu assez terrifiant : des jeunes doivent s'entre-tuer, chacun de district différent. Version américanisé de Battle Royale avec un peu plus d'émotions et moins de descriptions d'effusions de sang - mais il est très présent tout de même, BR étant beaucoup plus gore -, Hunger Games nous présente un monde miséreux où survivre à tout prix est le mantra de Katniss Everdeen, jeune adolescente douée à l'arc. Elle sera choisie, elle et un fils de boulanger qui ne lui ait pas totalement inconnu. 

Les Jeux de la Faim mettent à rude épreuve votre corps et vos certitudes. Mourir est possible à chaque instant et les carrières - personnes rassemblés ensemble, une alliance - font redouter encore plus les jeux qui sont menés par le sadisme du Capitole, la capitale du monde de Katniss, pleine d'opulence et d'extravagances. Le premier tome est magnifique, stressant à souhait, émotionnel surtout - une certaine personne, pour ceux qui ont lu au moins le premier tome - et plein de dangers. 

Passé l'univers, les personnages sont soignés dans l'intégralité de la trilogie. Katniss est forte mais s'accorde quelques faiblesses parfois à la mort d'une certaine personne, Peeta en détresse mais très intelligent et Gale, le meilleur ami de Katniss, il est un peu effacé mais très important pour Katniss. Ce premier tome est terminé tambour battant et laisse présager une suite, pour le moins sanglante... Et oui ! L'Embrasement, le deuxième tome, met un point d'honneur à nous rappeler la cruauté des Jeux - et peut-être de l'auteur... Katniss et Peeta doivent faire la Tournée de la gloire qui célèbre leur victoire et, par ailleurs, les tristement célèbres Jeux de la Faim qui, cette année, sont sous le signe de l'Expiation, qui est un Jeu de la Faim spécial où les vainqueurs s'affrontent et où le nombre de candidats est de 30. Survivre est donc encore plus difficile, voir impossible! 

Remettre le couvert des Jeux me semblait, au départ, un manque d'idée de l'auteure et j'avais peur d'être lassé et j'imaginais un tome trois qui nous montrerait encore un Jeu de la Faim mais nada! L'auteure montre clairement qu'elle est bien plus rusée que ça et ces Jeux-ci sont plus violents et plus intellectuels encore. Loin du bain de sang, du tuer pour tuer du premier tome, qui a été un coup de cœur  l'arène du second tome est calculé selon un angle spécial et minuté. Les morts se succèdent, les inventions du Capitole aussi et survivre est difficile, impossible ou déchirant. 

Gaz, singes, manque d'eau, orages violents, arbre mystérieux... La recette fonctionne encore et le final est explosif, impressionnant, violent et plein de rebondissements. La rébellion est de plus en plus proche, aux portes d'une révolte que la Capitole avait déjà refoulé. Le Président Snow prend de plus en plus de place dans le conflit et n'hésite pas à menacer Katniss. Le deuxième tome se finit un peu rapidement, une fin un peu bâclée, un peu trop rapide à mon goût. 

Le tome trois cerne la rébellion et nous évite un tour dans une arène. Cette fois, on est en plein dans le Capitole et Katniss assume le rôle de l'étincelle de la rébellion. Avec un groupe, elle envisage de détruire le Capitole : piratage télévisuel avec, à la clé, publicités préventives qui annoncent de sombres secrets que le président Snow tenait à cacher, infiltrations, explosions, stratégie... Combat, affrontements, tensions ; le tome trois est le meilleur des trois et plein d'émotions. 

La petite sœur de Katniss, Primrose, s'affirme dans ce tome trois... et la trilogie se finit, déchirante au niveau des émotions, pleine de suspens. L'épilogue est, tel celui d'Harry Potter court mais, dans HG, suffisant. L'auteure nous entrevoit le futur de Katniss et Peeta, et une trilogie remarquable se termine, dans un bruissement de pages. La fin d'une trilogie coup de cœur est là.   

Pour se consoler, n'hésitez pas à regarder les films ! Le premier, titré Hunger Games, est déjà disponible et le deuxième, Hunger Games : l'Embrasement sortira le 27 novembre 2013 au cinéma. 

Quant au tome trois, il est prévu en deux parties, elles sortiront en 2014. 



Note : 10/10. 

Les + : 

L'univers, les émotions, les personnages, le concept, les trois tomes. 

Les - : 

Gale, un peu trop effacé. 


                                      

4 réactions:

L'Eden des Rêves a dit…

Etrange, mon cher Kinder, j'ai ressenti tout le contraire... Pour moi Katniss est insensible, beaucoup trop froide et calculatrice, j'aurais préféré Gayle au lieu de Peeta... Et ça m'a soulée qu'ils reviennent dans l'arène xD
(non, j'ai pas du tout aimé, mais je me suis forcée à lire tout jusqu'à la fin ^^)

Throne-of-Books a dit…

Je suis d'accord sur le fait que Katniss est un peu froide et insensible et assez calculatrice mais je pense que j'aurais réagis pareil dans une arène où mourir est possible à chaque instant. Dans le cas où, ils ne seraient pas dans une arène, dans un resto et où Peeta est en couple avec, je ne sais pas, une jeune femme et où Katniss serait calculatrice pour tenter de le prendre dans ses filets, on pourrait dire calculatrice xD Mais là, pas vraiment, elle veut à tout prix survivre :D Merci de ton avis, grande Kinder <3 !

L'Eden des Rêves a dit…

Oui, mais ça, j'ai compris mdr Dans l'arène, je l'excusais totalement, enfin, presque. Mais après?! Non, non, c'était trop pour moi xD Merci à toi :D

Throne-of-Books a dit…

:D

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire, ça nous fera grandement plaisir !

Recherche